A Florence


Marie-Thérèse est enfin arrivée chez nous à Florence. D’après ce que papa nous dit, Thérésita vient séjourner en Italie pour perfectionner son italien et se reposer un peu.

Nando et moi, nous sommes pris d’un fou rire….Bien sûr il s’agit ici d’un secret de Polichinelle…Même ici, les gens sont au courant. L’héritière du trône vient faire connaissance avec le Duc de Lorraine, son prétendant..Plutôt beau garçon, bien élevé, très cultivé,  il a 20 ans. Bon danseur et excellent musicien, il a tout pour plaire à ma petite sœur.

En attendant, suivie d’un chaperon Thérèse et son prétendant visitent Florence et ses merveilles……

Florence

Connaissant mon cher cousin, je suis prête à parier, qu’il n’hésitera pas à envoyer promener la vieille duègne qui leur sert de surveillante, pour pouvoir voler quelques baisers à sa belle lors de sa visite à la Galerie des Offices….Devant des tableaux de Botticelli ou de Maestro Micheleangelo……Les deux jeunes gens se découvrent en effet une passion commune pour l’art, la musique et…bien sûr l’amour….Coup de foudre réciproque…Ma Thérisita est conquise par ce beau garçon plein d’assurance, indépendant et très viril qu’est le jeune Duc de Lorraine….Et il a ses entrées, grandes ou petites auprès des Souverains français.

 

Le-printemps-Botticelli-©-Galerie-des-Offices-Florence

Le printemps de Boticcelli

Sans compter cette toile un peu osée pour des jeunes gens si amoureux soit-ils

 

Ou du moins son début.

index

 

Et le voici en entier….

 

botticelli

 

De quoi faire renvoyer la duègne, en effet….oui Thérisita tu as raison petite sœur, mais

Ce sont les exigences des parents, ma petite…tu ne visites pas Florence, seule avec ton galant, il te faut une duègne, et puis comme tu es l’héritière du trône, il faut que tu sois vierge au moment de te marier, si papa y consent…..

Oh ! Luisel, François m’a seulement volé un tout petit baiser, y a pas de mal à ça.

D’ailleurs, je suis sûre qu’il va bientôt se déclarer…..Reste à convaincre les parents.

D’ailleurs, le jeune prince me demande de leur servir de chaperon, plutôt que de devoir subir les leçons de morale de la Signorina Salieri et surtout qui était prié de garder ses distances vis-à-vis de sa dulcinée….Quand je vous dis qu’avec Nando, nous étions souvent pris de fous rires irrésistibles quand nous voyions nos  » amoureux », rentrer chez nous la mine déconfite et souvent furieuse d’avoir subi cette vieille peau toute la journée.

Nous acceptons bien volontiers, et depuis, les visites à la Galerie des Offices…..se sont déroulées dans des éclats de rire. Et de baisers volés…..

A suivre…

Publicités

A propos fanchette1569

révoltée permanente contre les injustices....J'emmerde les gendarmes et la maréchaussée.... fille de sous-officier et fière de l'être Hey, don't be afraid, I'm not a bitch
En passant | Cet article a été publié dans Les documentaires de votre amie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s